Immersion

IMMERSION


Le Pouvoir Organisateur de notre école, en accord avec la direction, les enseignants, et les parents, reconduit, comme chaque année, l’organisation d’une filière « immersion linguistique » à NDG.

Pour votre information générale, en ce qui concerne l’enseignement fondamental, c’est le décret de la Communauté française du 11 mai 2007, publié au Moniteur belge le 12 octobre 2007 et la circulaire ministérielle n° 1993 du 21 août 2007 actualisée par la circulaire 2193 du 13 février 2008 qui organisent l’immersion, sa mise en place, son organisation et ses conditions de réalisation à partir de l’année scolaire 2008-2009.

Pour la région de Bruxelles-capitale, la langue d’immersion doit être le néerlandais. Les horaires à consacrer à l’immersion sont : de 12 à 18 périodes sur 28 pour les classes commençant l’immersion à partir de la troisième primaire.

Pourquoi un projet d’immersion linguistique en néerlandais à l’école Notre-Dame des Grâces ?

Le Pouvoir Organisateur de l’école est conscient de l’importance cruciale de l’apprentissage précoce des langues, principalement du néerlandais dans la région de Bruxelles-capitale.

Durant ces dernières années, la demande des parents d’instaurer un programme d’immersion linguistique en néerlandais à l’école Notre-Dame des Grâces s’est faite de plus en plus insistante.

Diverses réunions d’information, consultations et débats ont eu lieu entre les différents partenaires de l’école, à savoir le Pouvoir Organisateur, la Direction, le Corps Professoral, le Conseil de Participation et l’APEPCO.

Un accord s’est finalement dégagé sur la mise en place d’un programme d’immersion linguistique en néerlandais pour les 3ème, 4ème, 5ème et 6ème primaires.

Concrètement, le programme d’immersion linguistique en néerlandais comprend quatre classes primaires – une classe de 24 élèves en 3ème  primaire, une classe de 24 élèves en 4ème primaire, une classe de 24 élèves en 5ème primaire et une classe de 24 élèves en 6ème primaire – à raison de 12 périodes d’immersion en néerlandais par semaine dans chaque classe concernée.

Répartition des cours donnés par les enseignants néerlandophones :

3ème primaire :

  • 3 périodes obligatoires (savoir écouter, parler, lire et écrire…),
  • 2 périodes au cours desquelles ils feront de l’éveil,
  • 1 période d’expression orale,
  • 2 périodes de calcul,
  • 1 période de fractions,
  • 2 périodes de bricolage,
  • 1 période de chant et divers.

4ème primaire :

  • 3 périodes obligatoires (savoir écouter, parler, lire et écrire…),
  • 2 périodes au cours desquelles ils feront de l’éveil,
  • 1 période d’expression orale,
  • 2 périodes de calcul,
  • 1 période de fractions,
  • 1 période de lecture,
  • 2 périodes de bricolage / chant.

5ème primaire :

  • 5 périodes obligatoires (savoir écouter, parler, lire et écrire…),
  • 1 période au cours de laquelle ils feront de la géographie,
  • 1 période d’expression orale,
  • 2 périodes de calcul,
  • 1 période de fractions,
  • 1 période d’actualité,
  • 1 période de bricolage.

6ème primaire :

  • 5 périodes obligatoires (savoir écouter, parler, lire et écrire…),
  • 1 période d’expression orale,
  • 1 période de grandeurs,
  • 1 période de calcul,
  • 1 période de fractions,
  • 1 période de dessin géométrique,
  • 1 période d’actualité,
  • 1 période de bricolage.

Ce seront les classes C des 3èmes, 4èmes, 5èmes et 6èmes primaires qui resteront immersives.

C’est sur base des considérations et contraintes suivantes que les différents partenaires de l’école ont élaboré le programme d’immersion décrit ci-dessus :

  • Il est impératif que l’école garde son identité propre. On n’inscrit pas son enfant à l’école Notre-Dame des Grâces pour son enseignement en immersion mais toujours pour son projet éducatif et pédagogique global repris dans le projet d’établissement.
  • Une introduction progressive de la méthode d’apprentissage par immersion à l’école permet d’en mesurer et d’en limiter les risques.
  • Le programme d’immersion élaboré tient compte de l’espace que les bâtiments actuels de l’école offrent pour l’immersion.
  • L’immersion linguistique à partir de la 3ème année primaire devrait permettre aux élèves d’aborder le néerlandais de façon active sans nuire à l’apprentissage de leur langue maternelle ni à l’acquisition des connaissances requises dans les autres matières enseignées en primaire.
  • Des possibilités de poursuite des études au niveau secondaire en immersion linguistique sont déjà et seront encore ouvertes dans certaines écoles avoisinantes.

Avant Pâques, les professeurs de 2e donnent une évaluation de l’élève sur son aptitude à entrer dans le projet d’immersion. Cette évaluation est rendue à titre indicatif aux parents.

Un élève qui va avoir douze heures de néerlandais, au cours desquelles il va apprendre le néerlandais mais également d’autres matières du programme en néerlandais, doit faire preuve d’une motivation personnelle, d’une bonne capacité d’attention et de concentration, ainsi que d’une excellente connaissance et d’une compréhension de sa langue maternelle.

Nous tenons à souligner que les classes en immersion et les autres classes de 3ème, 4ème, 5ème et 6ème  présenteront des avantages et des inconvénients différents. Nous osons espérer que tout le monde aura le souci de les présenter et de les appréhender de manière constructive et positive. En effet, la clef de la réussite du projet réside dans un travail de coopération et de coordination entre la direction, les professeurs actuels, les professeurs de néerlandais qui sont chargés des cours en immersion et tous les élèves participants, y compris les parents.

Comments are closed